15/07/2009

Sorties Juin 2009

Mercredi 24/06/2009 au Samedi 04/07/2009 : Les diagonales de France
Par André Van Eeckout


http://aurore-cyclo-diagonales2009.skynetblogs.be/

 


 

Dimanche 28/06/2009 : Saint Guidon nous abandonne !
Par Pietro Sirigu

Aujourd'hui nous avons programmé une sortie club puisqu'il n'y a aucun brevet dans les environs.

Exceptionnellement le départ à été avancé à 08H00 pour nous permettre de faire le grand parcours A soit 100KM.

Sont présents : Alain, Philippe, Charlie, Jean Louis, Eric, Renaud, Christophe, Stéphane,Gérard et moi.

Jos, Daniel Wauters et Daniel Margan roulent de leurs côtés un parcours plus light.

Depuis le début le rythme du groupe est cadencé par une allure soutenue mais surtout tout à fait correcte pour tout le groupe. En fait tout le monde suit à peu près sans peine.

La sortie se déroule sans évènement particulier et Stéphane sur son nouveau vélo s'accroche avec beaucoup de volonté au groupe.

Enfin, il prend du plaisir à rouler, c'est vrai que cela le change de sa vieille bécane trop petite, trop courte, trop vieille enfin trop quoi ,!

Mais la malchance s'installe dans le groupe aux travers des multiples crevaisons de Charlie qui visiblement rencontre un problème de fond de jante ce qui endommage ses chambres à air.

Saint Guidon nous abandonne, il est vrai que nous ne sommes pas très assidus et même pas du tout à la messe dominicale .....serait-ce un signe du ciel ?.

Donc nous sommes contraint à plusieurs arrêts pour réparation vers le 60ème , 65ème et 70ème kilomètre.

A partir de là, les choses s'emballent Jean louis, Renaud ou Christophe augmentent sensiblement le rythme.

Les choses explosent à hauteur du pont de l'autoroute à Dilbeek où Christophe place un pétard ( Pas un mouillé .....non un vrai ) la plupart des gars effrayés par l'explosion regarderons à partir de là la scène de loin et nous partons à trois à savoir Christophe, Renaud et moi.

Je suis bien évidemment content de cette situation puisque je me retrouve avec les jeunots du club .... papy à encore de beaux restes même si j'ai failli avaler mon certificat de naissance tellement le rythme d'ascension était élevé.

Eric et Jean Louis mènent la chasse et reviennent sur nous.

Le final du parcours se fera en emmenant bon train et en roulant presque plus vite dans les côtes que sur le plat ... allez comprendre !

A l'arrivée, un coup de téléphone du .....pauvre Charlie qui une fois de plus est à plat me fait devenir dépanneur du « Touring secours » , je le rapatrierai en camionnette .

Au sujet de la camionnette une petite blague :

Pourquoi les italiens et Charlie ont-ils perdu la guerre ?

Parce qu'ils entendaient  « tous à la camionnette » au lieu de « tous à la baïonnette » !

A bientôt pour de nouvelles aventures ....personnellement, je raterai quelques épisodes pour cause de vacances.


                                     _____________________________

Le tracé GPS. (Remarque: L'altitude de départ n'est pas correcte):

http://www.gpsies.com/map.do?fileId=nhpkvuecrddilecm


Le profil du parcours (+- correct) et les vitesse atteintes par Alain:

Projet5











Mercredi 17/06/2009 au samedi 20/06/2009 : L'Ardéchoise 2009.
Par Fabien Moreau

http://aurore-cyclo-ardechoise-2009.skynetblogs.be/

 


 

Dimanche 21/06/2009 : Brevet d'Hoesvil

Par Pietro Sirigu

Le brevet d'Hoesvil est un brevet atypique puisqu'il est organisé au départ de Vilvorde ( Flandre ) par un club qui est composé majoritairement d'ibères..... francophones.

Question organisation, il n'y a rien à dire puisqu'il font cela de manière très professionnelle avec un fléchage de première qualité ( N'est-ce pas Patrice ?) .

Grande première, Stéphane est au départ avec son nouveau vélo et cela va se voir : pour un peu il aurait creusé des..... canyons dans la route.

Sont présents : Jean Louis , Christophe , Gérard , Renaud ( Qui en a finit avec ses examens ) , Patrice , Charlie , Eric , Jos , Daniel Wauters et Daniel Margan et moi .

Notre secrétaire Alain est absent, il est en ce moment sur la route du retour de l'Ardéchoise où il a roulé en compagnie de Guy et Fabien.

Nous démarrons vers 08H40 sur un rythme moyen de façon à faire quand même un bon bout de chemin ensemble.

Jean Louis se chargera du tempo pendant une vingtaine de kilomètres avec tout les gars dans sa roue et sans un relais. Tout le monde à suivi pendant ses 20 km, même Charlie venu en VTT et grande nouvelle Stéphane suit enfin le rythme sur son nouveau canasson.

A hauteur de Kampenhout Charlie décide de continuer plus tranquillement ce qui est normal vu l'engin avec lequel il roule !

Le rythme s'accélère, je prends les choses en main jusqu'au 1er contrôle soit le 35ème KM.

Le rythme rapide des premiers kilomètres commence à se payer ce qui décide Gérard, Stéphane et Jos à bifurquer sur le 75KM à hauteur de Leefdal.

Nous continuons à cinq soit Renaud , Jean Louis , Christophe , Eric et moi.

Le rythme reste très élevé et nous attaquons bientôt les difficultés du jour entre Neerijse, Pecrot, Ottenburg, Terlanen, Huldenberg ou Duisburg.

Comme d'habitude, Christophe et Renaud flingue dans les côtes ce qui fait souffrir Eric, Jean Louis ou moi.

Malgré l'allure particulièrement haute, le vent bien présent et la très belle rinçade à partir d'Huldenberg le groupe est resté +/- soudé et seul Eric a déclaré forfait dans le final en proie avec des douleurs dorsales.

Le retour est du même tonneau à savoir rapide, sous la flotte et contre le vent.

Nous commençons à voir les faubourgs de Vilvorde à partir de Perk , il est plus que temps car nous sommes plusieurs au bord des crampes par manque de kilomètres ( L'entraînement , il n'y a que ça de vrai ! ).

Nous arrivons finalement à quatre à la très belle moyenne de 32KM/H ce qui vu les conditions de vent et pluie est très beau.

 


 

Dimanche 14/06/2009 : Un peu de casse

Par Alain Darville

Au brevet de Boisfort (C'est un Brussels Trophy) traditionnellement chacun vient avec sa boussole et ses cartes parce que le fléchage à parfois quelques ratés. Comme on le sait, ce n'est pas trop grave.

Freddy qui prépare sa reconversion en météorologue annonce qu'il pleuvra à 11h et que de ce fait il fera le 60 km pour ne pas être mouillé. Les autres feront le 90, le soleil est là, il fera beau, Freddy dit n'importe quoi. Les autres ne sont pas venus en masse. Daniel est parti à l'ouverture sur le 60. Jos et Umberto sont partis en duo sur le 90. Patrice fait en solitaire le 90. Daniel (l'autre) fait le 30. Le groupe est composé de Jean-Louis, Eric, Pietro, Charlie, Christophe et moi pour le 90, Freddy et Stéphan pour le 60.

Naturellement un raté dans la lecture des flèches fait que le groupe se scinde en 2 après 3 km. C'est donc la chasse pour revenir sur Eric et Christophe qui ont continué. Comme j'ai mis (avec difficulté) une nouvelle chaîne en vue de l'Ardéchoise, c'est l'occasion ou jamais de la tester à fond. Et bien sur, ce qui devait arriver arriva, la chaîne a cassé en pleine montée. En soit ce n'est pas trop grave, mais en cassant elle a emporté le guide chaîne des plateaux avants qui s'est tordu et a cassé son attache. C'est con. L'Ardéchoise est dans 2 jours, et le vélo est cassé.

Freddy se précipite pour m'aider et Pietro arrive un peu plus tard. Comme j'avais prévu le coup (de la chaîne, pas du reste), j'ai un dérive-chaine avec moi. Pietro la rattache mais je devrai rouler uniquement sur le seul plateau intermédiaire. Merci Pietro pour l'aide précieuse, la chaîne tiendra jusqu'au bout. Pietro, Christophe et Charlie décident de ne pas m'abandonner au cas où cette chaîne recasserait. Eric et Jean-Louis croyant que nous faisions finalement le 60 sont partis à 2 sur le 90. Comme cela avait l'air de fonctionner, nous avons quand même fait le 90.

A Bonlez, nous refaisons un raté dans le parcours et nous faisons un petit détour. Christophe est un BRMiste convaincu et nous remet illico presto sur le bon chemin.

Et à 11h précise il commence à pleuvoir. Au début un petit peu, mais de plus en plus fort au fil du temps. Freddy avait raison et il est déjà rentré bien au chaud.

Les derniers kilomètres sont un véritable gymkhana sous la flotte, sur les pistes cyclables, dans les bois, sur les ponts en bois du ring. C'est dangereux et cela glisse. Il ne manquerait plus qu'une chute pour finir en beauté la matinée.

Mais on y est avec 94 km au compteur. Le dénivelé n'est pas mal : +/-800 mètres.

Comme mon vélo ne sera pas réparable en 2 jours, je prendrai le second qui n'est pas vraiment adapté à la grimpette. On verra.

                                              __________________________

Des nouvelles de Patrice. Sur ce genre de parcours comment allait-il s'y retrouver? La suite est de Patrice...

J'ai bien mes deux contôles du 90 kilomètres et j'ai bien 110 à mon compteur (environ 10 pour aller et 10 pour revenir, je suis allé en vélo) mais je ne me suis pas présenté à l'arrivée.  Perdu, comme tu le signales, à plusieurs reprises, nous avons (je dis nous car nous étions plusieurs notament un groupe avec lequel j'étais au début des maillots bariolés mélange de blanc et de rouge) que j'ai perdu au début d'une forte côte (un petit rond-point et une montée directe, en descendant du grand plateau au second et directement, vu la pente, au plus petit, la chaîne à continué hors plateau, j'ai dû m'arrêter, la chaine hors plateau, çà n'avance pas, vous non plus ?) j'ai été distancé puis, un passage à niveau et plus loin un feu rouge ont tôt fait de les éloigner définitivement.  Définitivement, non pas tout à fait, puisque, comme tu le relates, la pluie venue et les flèches éparses ont fait que je me suis encore perdu mais j'ai retrouvé mes compagnons du matin en train de réparer une fuite d'un des leurs, un peu plus loin un autre cycliste, solitaire, entamait lui aussi une réparation sous la pluie.  Comme je n'avais aucun vêtement de pluie, mouillé pour pouillé et perdu pour perdu, je suis retourné directement chez moi sur le chemin, connu maintenant, Overijse - Brussel  Bruxelles, avec un tronçon le long de l'autoroute et retour direct chez moi. 


                                              __________________________

Le profil du parcours (du 90 km) qui n'est pas vraiment plat:
Projet3






Dimanche 07/06/2009 : Milan - San-Remo 2009.
Par Christophe Van Schepdaele

http://aurore-cyclo-milan-sanremo-2009.skynetblogs.be/









Dimanche 07 mai 2009 : Ce sont les élections régionales et européennes.

Par Alain Darville

Ce dimanche, ce sont les élections régionale et européennes. Aucun brevet officiel n'est organisé. C'est donc une sortie club entre « vieux ». Les jeunes sont soit en examen (Renaud), soit partis en Italie faire Milan - San-Remo (Christophe), soit assesseurs aux élections (Freddy).

Il reste donc 9 valeureux cyclo, soit Pietro, Daniel, Marc, Charlie, Jos, Eric, Umberto, Daniel et moi. Nous roulons groupé la plus grande partie du trajet sauf à la fin où Eric et Pietro se sont échappés. Eric avec son nouveau vélo bleu et sont équipement en bleu flashy peut sans problème être surnommé le « Schtroumpf bleu ».  Comme il fallait ensuite aller voter, cette sortie s'est faite à du 27 km/h de moyenne, pour que chacun arrive à temps.


Et c'est le moment de placer ceci :

De temps en temps les cyclos du club font « une infidélité » au calendrier du club en faisant des brevet en Belgique ou à l'étranger. Ces brevets ne comptent que dans le « Classement des Brevets Officiels », mais sont toujours intéressant comme idée de futures sorties (un jour peut-être...).

                                               _____________________

Le voyage en Normandie de Fabien du week-end du 21 au 24 mai. La suite sont les propos de Fabien:

A propos de la Normandie, j'ai eu l'honneur de « remporter » avec nos couleurs un trophée à la rando Les Routes de l'Estuaire le samedi 23 mai à Gonneville-sur-Honfleur . Bon d'accord, j'ai peu de mérite, c'est le trophée du participant le plus éloigné ... mais il fera bien dans la vitrine. 

C'est une rando que j'ai trouvée sur le calendrier de la FFCT (http://www.ffct.org/) près de ma patrie d'adoption, le pays de ma femme, Honfleur, le Calvados, l'Eure,  et ses villages aux noms coquins : Quetteville, Trouville, Glanville, ...

Quelques photos ici : http://lemaillonlibre.servhome.org

Mais je ne suis pas dessus car c'est le groupe parti à 7h à allure contrôlée.  C'est une rando à l'ancienne précédée d'une camionnette qui diffuse de la musique de kermesse. Derrière, nous sommes partis à 8h à allure libre.  Ca a bien tiré à 30km/h minimum pendant les 140km.  Il faut être attentif car quand ça casse, ces gars-là ne se retournent pas.  Le niveau était impressionnant.  Mais quand j'ai un jour trouvé un vieux vélo d'occasion sur une « foire-à-tout », j'avais déjà réalisé que c'était un coin de bons cyclistes : le bougre était monté en 52-43 et 13-21 !!!

Le jeudi 21, j'avais  fait une autre rando à Pont-Audemer.  Parcours quasi identique, un peu plus court, organisé par le club local : http://acpontaudemer.free.fr 


                                        _________________________

Jean-Louis a participé ce samedi 6 juin à la 1ste Halse Pijl voor wielertoeristen, Semi classique du VWB. Voir le site http://www.groothalletoerist.be/. Il a fait les 140 km du parcours.

 

Les commentaires sont fermés.